SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 14:29
Ma Loute de Bruno Dumont

Eté 1910, à Wissant, l'inspecteur Machin et son assistant enquêtent sur d'étranges disparitions. Leurs investigations les mènent vers la villa Typhonium investie pour l'été par les Van Peteghem, de riches Tourquennois, et vers le village de pêcheurs chez les Brufort.

Attention le burlesque et le loufoque règnent ici en maître. Si ce type d'humour ne vous sied guère, inutile de visionner Ma Loute qui en regorge. Si au contraire vous en êtes friands, si vous avez aimé la série Le Petit Quinquin, vous passerez deux heures de rire et de cinéma de haute qualité. Car si Dumont est un cinéaste étrange (à l'époque où il donnait dans le drame, il ne faisait pas non plus dans la dentelle), il n'en est pas moins un excellent réalisateur. La beauté de sa mise en scène, l'originalité de ses plans, le travail précis sur le son interpellent. Cette qualité dans la réalisation élève et sert particulièrement bien l'outrance qui mène son histoire, ses dialogues et le jeu de ses acteurs. Habitué à tourner essentiellement avec des comédiens amateurs, Dumont convoque ici des pointures du cinéma pour incarner la bourgeoisie du Nord, marquant encore un peu plus le fossé entre les couches sociales. Fabrice Lucchini, Juliette Binoche et Valéria Bruni-Tedeschi jouent particulièrement le jeu et n'hésitent pas à en faire des tonnes, mais toujours dans le contrôle, pour entrer pleinement dans le délire du réalisateur. Luchini et Bruni-Tedeschi sont très drôles comme ils peuvent l'être souvent. La vraie surprise vient de Juliette Binoche, hilarante en Sarah Bernhardt locale. Les comédiens amateurs ne sont pas en reste et sont tous excellents. Leur accent du cru, pur jus, est un régal de chaque instant. Leurs visages aux yeux clairs accompagnent parfaitement les beaux paysages des plages et dunes du Nord.

Partager cet article

Repost0

commentaires