SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

21 février 2020 5 21 /02 /février /2020 19:06

Pierre, à 25 ans, a racheté la ferme familiale. Les années passant les exigences et les méthodes de travail de l'agriculture se durcissent.

Edouard Bergeron raconte ici l'histoire de son père qui s'est battu avec la rage du désespoir pour sauver son domaine. Ce récit, démonstration de l'extrême dureté du métier, est aussi un hommage à tous les agriculteurs, à leurs conjoints et à leurs enfants. Bergeron dessine notamment un très beau portrait de sa mère, interprétée par Veerle Baetens, impressionnante. Anthony Bajon, magnifique jeune comédien, est parfait dans le rôle du fils, entre fraicheur de son âge et maturité accélérée par son environnement.

Si le film pêche un peu dans son rythme et sa créativité formelle, il touche par l'intensité émotionnelle de ce qu'il décrit.

Partager cet article

Repost0

commentaires