SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 10:56
juno.jpgPitch : Juno, 16 ans, du genre à qui on ne l'a fait pas, tombe enceinte inopinément.

Pas de panique ! Il ne s'agit pas d'un énième film sur l'avortement ou sur les difficultés de vivre une grossesse à cet âge, mais plus simplement du portrait d'une ado. qui a oublié d'être bête (sauf une fois ce qui l'a amené là...). 
Un film aussi sur le passage à l'âge adulte. Celui de Juno d'abord mais aussi celui des gens qui l'entourent, personnages secondaires, ici essentiels et bien loin des caricaritures habituelles.
 
Ecrit, filmé et interprété avec subtilités
, respect de chaque personnage, humour et tendresse, "Juno" bénéficie de dialogues terribles qui provoquent le rire toutes les 5 minutes. Il doit aussi beaucoup à Ellen Page absolument magnifique, grande responsable de l'adhésion du spectateur, la petite frangine qu'on aurait aimé avoir.
Alors, bien sûr, on peut s'interroger sur le traitement léger (en surface) d'un sujet aussi sensible. Oui, la situation est grave mais le sujet du film n'est pas là.

Un film qu'il faut prendre tel qu'il est, à l'image de Juno, adolescente originale, énergique, fraîche, tchatcheuse, bourrée de tendresse et d'autodérision. 
Un film intelligent à voir en famille, ça n'arrive pas si souvent.

Partager cet article

Repost0

commentaires