SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

2 juin 2006 5 02 /06 /juin /2006 20:21

Debout. C'est ainsi que la salle archi-bondée du Café de la Danse a salué Emily Loizeau mercredi soir après 1h30 de concert.
Son premier album sorti fin février avait déjà surpris par sa qualité et sa maturité. Textes poétiques et drôles, arrangements soignés et jolies mélodies un peu variét., un peu pop.La qualité de sa prestation scénique achève de confirmer cette excellente impression.
Accompagnée d'un violoncelliste-bassiste et d'un batteur très complices, Emily assure le piano parfois ragtime, parfois country et aussi classique.

La mise en scène consiste en un écran blanc placé derrière elle et sur lequel est diffusée l'image du tourne-disque qui au milieu de la scène accueille sur son plateau tournant les objets, photos et dessins qui illustrent les chansons.
Astuce toute simple et pas chère qui participe au charme hypnotique de ce spectacle.

Comme une évidence, la chanteuse fait de la scène sienne, y emmenant son univers fantasque et élégant. Elle alterne douceur et déconnade dans un dosage savant. Créant une connivence immédiate avec le public, elle obtient de lui qu'il siffle, aboie, caquette ou encore qu'il se lève pour mimer la douche sur le refrain de "shower"...
Côté people, nous aurons droit sur la scène à Franck Monnet venu interprèter leur duo, le très drôle "Jasseron". Côté salle, un auditeur attentif : Georges Moustaki, tout à fait séduit lui aussi.

Pour conclure : acheter le Cd d' Emily Loizeau et surveillez vos salles de spectacle. Qui sait un jour peut-être vous pourrez y voir le bel Loizeau. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Charlotte 06/06/2006 14:48

Dis donc, en parlant d'Obistro, j'ai lu qu'il était invité à participer au prime de samedi. Souhaitons que la tortue ne se laisse pas vampiriser... le Pascal a déjà fait assez de mal à la chanson française. D'ailleurs, les artistes français ont cerné l'animal et depuis, il n'écrit plus que pour les québécois à grande voix (lire = qui hurlent lol).

Turtle, ne regardes pas Obistro dans les yeux, ne lui serres pas la main et n'écoutes pas ses chansons... et tu survivras.

Zab 03/06/2006 12:20

Oui, Chacha : aidons les jeunes artistes !!Achetons les CD de Barbara Carlotti, Emily Loizeau et aussi de BabX (mais surtout de Barbara Carlotti car c'est la plus mieux des trois ;o)Et militons contre Obispo qui veut polluer toutes les jeunes pousses.Cours Turttle, cours !!!!!!!!!

Zab 03/06/2006 12:10

Julien ? Que veux-tu dire par "très bite" :1- tu as un rhume et tu parles du nez2- tu as glissé sur le clavier3- Emily Loizeau t'as tapé dans l'oeil;o)

julien 02/06/2006 23:11

pffff... j'ai du partir pendant la première partie.... snoff sniff..
je confirme juste qu la salle était pleine et chaleureuse, et que jespère pouvoir la voir très bite sur scène la madame
(chacha? tu peux rajouter arianne moffat dans ta liste, même si zab elle te dit non... ;o)

Charlotte 02/06/2006 16:51

Bon et bien... puisque tu écris si joliment et que t'es sympatoche : je note sur mes p'tits papiers que s'il y a 2 albums à acheter ce serait Carlotti et Loiseau.
;o)