SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 22:28
Mercredi 15 novembre, à l'Olympia, remise du Prix Constantin. Le Prix Constantin existe depuis 5 ans. C'est un collège de journalistes qui récompense le meilleur album parmi ceux des "nouveaux artistes qui ont marqué l'année par leur talent et leur originalité".
Au menu de mercredi, les 10 finalistes : Clarika, Olivia Ruiz, Anis, Emily Loizeau, Philippe Katerine, Abd Al Malik, Phenix, Jehro, Ayo et Grand Corps malade.
Bernard Lavilliers (Président du jury cette année) a ouvert le bal avec un mini concert dont 2 duos (avec Cali et avec Mickey 3D - tous 2 lauréats du prix il y a quelques années). Très sympa même s'il n'a pas forcément chanté les meilleures chansons.
 
Ensuite, Nagui , micro à la main, a débarqué sur  scène... Il nous apprend que le concert Prix Constantin sera filmé et diffusé en décembre sur France 2 et France Inter. La tuile ! Voilà que nous allons assister à une émission TV et non plus à un concert.
Chaque finaliste a interprété un seul titre et Nagui a interviewé chacun pendant les changements d'instruments et de musiciens. Nagui, en vrai à l'Olympia, il est comme à Taratata : il pédale dans la semoule.
 
Cette soirée a quand même était l'occasion de revoir sur scène Ayo toujours toute douce avec son grand sourire, Olivia Ruiz un peu perdue sur cette grande scène tout comme Emilie Loizeau et Anis qui chante toujours du nez et qui décidément ne casse pas trois pattes à un canard.
Pour la présence scénique, les meilleurs ont été Clarika, Grand Corps Malade, Philippe Katerine qui a mis le feu à la salle - le plus gros succés de la soirée, délirant très bien, très drôle et Jehro.
Dans les découvertes du soir, on note le groupe Phoenix et Abd Al Malik qui a chanté une chanson copie assumée de "ces gens là" de Jacques Brel. Hommage sans doute mais un exercice qui peut paraître un peu facile.
Comme il se doit, c'est l'artiste qui m'a semblé le moins méritant (mais je ne connais pas le reste de sa production) qui a gagné mais qui est aussi encore un "inconnu" pour le grand public : Abd Al Malik
Car je m'interroge encore. Je trouve étrange qu'un Prix qui est censé récompensé chaque année un nouvel artiste, voit dans sa liste des 184 nominés de base Art Mengo ou Romain Didier, et dans les 10 finalistes Philippe Katerine (qui chante depuis 15 ans et 7 albums).
Tout comme pour les Victoires de la Musique, je me demande si les gens du mêtier ne manquent pas d'un peu de curiosité et surtout s'ils connaissent vraiment le Mêtier.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

julien 20/11/2006 23:19

pfff.. t'es pas tellement plus gentille que moi!! ;o)
 
on y va ensemble voir Clarika? ;o)