SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 17:31

La-prochaine-fois-je-viserai-le-coeur---www.zaboui-copie-2.jpgEn 1978 et 1979, dans l'Oise, un tueur en série assassine plusieurs jeunes femmes. Le tueur est l'un des gendarmes chargés de l'enquête.

Anger conte cette étrange affaire judiciaire en se plaçant aux côtés du meurtrier. Guillaume Canet, méconnaissable, est impressionnant dans l'incarnation de cette personnalité multiple et obscure. Le film ne donne pas beaucoup d'explication sur celui dont on peut éventuellement comprendre qu'il est fasciné par le mal, la douleur, et qu'il ne résiste pas à l'envie de la donner mais aussi de se la faire subir. L'esthétique austère de la mise en image sert le climat oppressant. L'ensemble manque quand même de virtuosité dans la mise en scène un brin paresseuse que souligne l'utilisation d'une musique à cordes envahissante.

On demeure tenu par la personnalité complexe du tueur, par son étrange histoire et l'excellente interprétation de Canet.

Date de sortie en salle : 12 novembre 2014 

Date de sortie en DVD : 18 mars 2015

Partager cet article

Repost0

commentaires