SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 10:20

gpr_troissoeurs0910.jpgAlain Françon réunit une distribution de rêve à la Comédie Française pour sa nouvelle mise en scène : les Trois Soeurs de Tchekhov. Guillaume Gallienne, Michel Morin, Eric Ruf, Michel Vuillermoz, Laurent Stocker entre autres se retrouvent dans une grande maison Russe un jour de fête. Une certaine ferveur régne dans la maison. On découvre les trois soeurs Irina la plus jeune toute en joie pleine de projets d'avenir, Macha entre tristesse et rage qui s'ennuie avec son mari et Olga, l'ainée raisonnable. Toutes trois rêvent de quitter cette maison et de repartir vivre à Moscou, là où est la Vie. Tout au long des quatre actes on verra le rêve s'éloigner irrémédiablement et les désillusions s'installer.

La mise en scène et les décors de Françon (très inspirés de ceux d'origine comme pour "La Cerisaie" de La Colline) nous emportent instantanément dans la Russie d'un 20ième siècle naissant. Les comédiens parfaits nous transportent par le rire au premier acte et de plus en plus dans la nostalgie, le chagrin et l'ironie du désespoir.

Dans la scène finale réunissant les trois soeurs les comédiennes Elsa Lepoivre (Macha), Florence Viala (Olga) et Georgia Scalliet (Irina) nous bouleversent une dernière fois, après trois heures d'un voyage poignant.

Partager cet article

Repost0

commentaires