SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 14:49
Comédie américaine crétinisante sans surprise : idiote, grossière et rarement drôle.

Seule surprise du film : le sourire critique accordé par Télérama ...

Partager cet article

Repost0
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 21:04

Sentiment étrange à la sortie du cinéma. Ni déçue, ni conquise par ce curieux "Conte de Noël". Aucun ennui ressenti pendant ces pourtant 2h30 grâce à des comédiens au meilleur de leur talent à commencer par Matthieu Amalric et Emmanuelle Devos mais aussi Jean-Paul Roussillon et Catherine Deneuve. Grâce aussi à des dialogues assez percutants. 
Le scénario est riche, très riche peut-être trop. Difficile d'accorder à ces personnages aux caractères forts et à leurs histoires personnelles et collective suffisament d'intérêt. La concurrence est trop rude. La mise en scène est fourre-tout comme si Desplechin voulait s'essayer à tous les effets, refusant de choisir. Aussi, le montage manque cruellement de fluidité, l'enchainement des scènes est souvent brutal. Comme pour accentuer le malaise... Moment surprenant toutefois : une scène d'amour avec Chiara Mastroianni sur fond de clavecin qui évoque instantanément le style de Truffaut dont Desplechin admire tant l'oeuvre.
"Un Conte de Noël" bien malin finalement puisqu'il qu'il plaît et déplait tout à la fois.

 

Partager cet article

Repost0
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 22:04
Film à sketchs filmés en noir et blanc.
Quelques idées de mise en scène sympa mais musique un peu canibalisante.
Ensemble assez inégal avec  toutefois de bonnes idées et de vrais bons moments.
D'excellents comédiens très connus et moins connus.
Un peu décevant tout de même au regard de la bande annonce, finalement meilleure que le film.

Partager cet article

Repost0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 20:41

Il y a longtemps que je t' aime est le premier film écrit et réalisé par l'écrivain Philippe Claudel qui est une des plus jolies plumes du moment.

Si la littérature de Claudel enchante, au cinéma, l'auteur déçoit là où on ne s'y attendait pas : son scénario. Ainsi, l'intrigue ne tient pas plus loin que le premier tiers du film. Dés lors le secret de Kristine Scott Thomas n'en est déjà plus un. Aussi, sa fin convenue est bien loin d'être à la hauteur de sa belle et intrigante héroïne. Et bien sûr, la scène de la révélation finale est affreusement tire larmes et lourdingue, jusqu'aux dialogues sur-écrits alignant les poncifs.
Pourtant et malgré ces défauts, le film de Claudel touche dans le beau portrait de femme qu'il dessine. Interprétée par Kristin Scott Thomas qui est magnifique dans ce rôle de revenante. Dés la première image, cette femme étrange et triste captive. Face à Kristin Scott Thomas, le reste de la distribution est parfaite à commencer par Elsa Zilberstein qui
excelle aussi dans un rôle tout en retenu.

Partager cet article

Repost0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 19:24
Je n'ai pas encore vu "J'ai toujours rêvé d'être un gangster" de Samuel Benchetrit.
Mais, j'ai vu sa bande annonce.
Et rien que pour cette bande annonce, Benchetrit-réalisateur a toute ma reconnaissance.
Enfin, une bande annonce intelligente. Enfin, une bande annonce de créateur. Enfin, une bande annonce qui n'est pas un enchainement imbécile d'images par dizaine à la seconde.
Il fut une époque où les bandes annonces étaient de petits films quasi indépendants de ceux qu'elles présentaient. A cette époque, les films étaient en noir et blanc. Tiens, justement comme celui de Benchetrit...

Pour voir cette belle bande annonce suivez le lien ci-dessous :
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18791186&cfilm=110966.html

Partager cet article

Repost0
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 14:07

bcc.jpgComme près de 12 millions de personnes (à ce jour), je suis allée voir Bienvenue chez les Ch'tis.
Un film drôle, pudique, bourré de tendresse et sans aucune méchanceté. Et ce dernier point joue sans doute beaucoup dans le succès du film. Rire au détriment d'aucun ce n'est pas si courant.
Bien sûr le scénario n'offre aucune surprise et est même bien léger. Mais le charme agit grâce aux qualités citées plus haut et à l'excellente interprétation (avec une réserve personnelle sur l'accent ch'ti des deux personnages féminins mais c'est un détail).
Pour ceux que le patois du Nord effraierait, je peux assurer que l'appartenance à cette région n'est aucunement exigée. Normands, Savoyard, Bretons... comprendront sans difficulté 99% des dialogues. Et pourront apprendre les mots ch'tis les plus couramment utilisés. 

 

Partager cet article

Repost0
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 12:34

ast.jpg Astérix aux Jeux Olympiques est vide si ce n'est d'effets spéciaux dont il dégueule sans doute pour combler un scénario pauvre et ridicule. 
La mise en scène absolument nulle arrive même à gâcher les quelques gags qui sur le papier se révèleraient pas si mal.
Seul grand gagnant du film Alain Delon tout en dérision
 et qui du coup gagne en sympathie.

 

Partager cet article

Repost0