SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 19:46
Christian_Dior_Arts_Decoratifs_SansCrierArt

La Maison Dior fête ses 70 ans. A cette occasion, le musée des Arts Décoratifs retrace l'histoire de ce grand nom de la haute couture. De 1947 à nos jours, sont présentées les créations de Christian Dior, puis de tous les stylistes qui lui ont succédé : Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons et Maria Grazia Chiuri. 

Le nombre de créations, robes, chaussures, chapeaux, bijoux, parfums ainsi que les croquis, les illustrations, les photographies... présentés est plus qu'impressionnant. Il faudrait pouvoir y passer plusieurs heures et dans l'idéal disposer du musée pour soi seul pour pouvoir apprécier chaque pièce présentée. La scénographie est belle, imaginative et variée. Tout semble réuni pour que cette exposition, nous plonge au cœur de l'histoire de cette grande maison. Pourtant, est-ce dû au trop plein d’œuvres présentées, est-ce à cause du trop grand nombre de visiteurs, est-ce en raison de la richesse de la scénographie mais à la fin de la visite on semble n'être jamais entré dans l'intimité de la maison. Cette exposition, ô combien majestueuse, manque sans doute un peu d'humain et d'émotion. 

Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Christian Dior, couturier du rêve au musée des Arts Décoratifs
Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 14:53
Expo Caro et Jeunet Halle Saint Pierre Paris 18 SansCrierArt.com

Les réalisateurs Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet investissent le rez de chaussée de la Halle Saint-Pierre.

Dans une belle scénographie où le noir domine, tant sur les murs qu'au niveau des lumières, l'exposition présente plus de 30 ans du travail cinématographique (courts métrages et blockbusters inclus) des deux cinéastes, tant en duo qu'en solo. Dessins préparatoires, maquettes, photos et accessoires nous replongent dans leur univers fantasmagorique. On retrouve entre autres leurs oeuvres  les plus connues Delicatessen, La Cité des enfants perdus, Amélie Poulain, Un long dimanche de fiançailles, l'Extravagant voyage du jeune et prodigieux TS Spivet, Allien Résurrection.

A voir jusqu'au 31 juillet 2018

Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre
Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 18:14
l'aérosol_paris18_sanscriertart.com

L'association Maquis-art  et l'agence de production Polybrid investissent un hangar mis à disposition par la SNCF immobilier.

Cet espace de 10 000m² est dédié à la culture urbaine. Sur 300 mètres de murs extérieurs, des graffeurs sont au travail tandis que des visiteurs profitent des food trucks, de la rampe de skate, du terrain de pétanque, du musée exposant des grands noms du street-art et de la piste de dance animée par des DJ en soirée. De quoi passer un très bon moment.

Jusqu'au 31 janvier 2018, du mercredi au dimanche au 54 rue de l'Evangile Paris 18.

http://www.laerosol.fr/

Toutes les photos sont sur ArtStreetic.com, cliquez Ici

Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 16:28
Liu_Bolin_MEP_sanscrierart.com

La MEP présente Ghost Stories composée de prés de 30 oeuvres de l'artiste chinois Liu Bolin dit "l'homme invisible".

Depuis 2005, jour de la destruction de son atelier d'artiste rasé avec tout le quartier par le gouvernement Chinois, Liu Bolin à décider de se fondre dans le décor. C'est sa façon, à priori silencieuse mais au final criante, de protester.

Son travail mélange photographie, body art et illusion d'optique. A l'aide d'une équipe de peintres, il pose dans la ville, devant des étalages, devant une oeuvre d'art... et peint son corps de façon à ce qu'il disparaîsse totalement. La photographie vient immortaliser ce travail. Ces photographies véhiculent des messages simples à saisir mais confondant de vérités.

A voir jusqu'au 29 octobre 2017

Voir dans l'article ci-dessous l'impressionnante oeuvre "Target Charlie"

Voir ici Liu Bolin et JR devant la Pyramide du Louvre

Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 16:00
Target_charlie_liu_bolin_sanscrierart.com

A l'occasion de l'exposition qui est consacrée à Liu Bolin par la MEP, l'impressionnante oeuvre "Target Charlie" réalisée par l'artiste Chinois en 2015 est exposée.

D'une longueur de 2 mètres et affichant près de 200 couvertures de Charlie Hebdo, l'oeuvre représente 15 personnes dont Liu Bolin lui même, qui se sont laissées peindre le corps pour se fondre totalement au cœur des couvertures du journal.

Liu Bolin apporte ainsi son soutien à l'hebdomadaire satirique victime des terroristes.

A côté de la photographie, une vidéo montre comment l'oeuvre a été réalisée.

Lire ici le compte-rendu complet de l'exposition.

"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
"Target Charlie" de Liu Bolin à la Maison Européenne de la Photographie
Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 16:43
Pascal Kern_SansCrierArt.com

La galerie Les Douches présente une exposition dédiée au travail de Pascal Kern.

Ce plasticien français (décédé en 2007) mêle sculpture et photographie. Mettant en scène des objets de récup' ou des cucurbitacées, ces photographies fonctionnent par deux ou trois et se répondent, dans une position de positif/négatif. Ces sortes de natures mortes offrent de belles couleurs mises en valeur par un très beau travail sur la lumière. Les oeuvres sont présentées dans des cadres de bois brut qui accentuent un peu plus l'impression que les objets que Pascal Kern emprisonne dans ses images sont réellement présents.

A voir jusqu'au 21 octobre

Pascal Kern à la galerie Les Douches
Pascal Kern à la galerie Les Douches
Pascal Kern à la galerie Les Douches
Pascal Kern à la galerie Les Douches
Pascal Kern à la galerie Les Douches
Pascal Kern à la galerie Les Douches
Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article
19 août 2017 6 19 /08 /août /2017 10:25

A l'occasion de ses 80 ans, le peintre et sculpteur Eduardo Arroyo a accepté l'invitation de la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence.

Tableaux, dessins, sculptures et installations réalisées de 1964 à nos jours sont présentés de façon thématique. Ces peintures à la fois dramatiques et satiriques, aux vastes aplats de couleurs, ont des allures d'oeuvres surréalistes. On y retrouve le rapport complexe qu'entretient l'artiste avec son pays d'origine qu'il a fui sous Franco, les mouches qu'il associe directement à l'Espagne "le paradis des mouches", la dénonciation de tout totalitarisme, et de nombreuses références à l'art à travers des figures célébres telles que James Joyce, Oscar Wilde, Van Gogh, Rembrandt, Picabia, John Ford.

A voir jusqu'au 19 novembre 2017

 

Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Eduardo Arroyo "Dans le respect des traditions" à la Fondation Maeght
Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article