SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 15:52

Françoise Hugier présente un portrait de la Corée du Sud contemporaine à travers les photographies prises lors de séjours à Séoul en 2014.

La photographe donne à voir une Corée qui s'éloigne de plus en plus de ses traditions pour un ultra modernisme, menée par l'obsession de la réussite, le culte de la jeunesse, des écrans en tout genre, du mercantilisme et de l'occident. L'exposition débute par le portrait d'une adolescence fascinée par les groupes de K-pop (Korean Pop) et l'esthétique coloré et les physiques stéréotypés qu'ils renvoient. Les photos se concentrent sur le groupe Laboum (dont le sponsor est une clinique de chirurgie esthétique), leurs fans et le commerce qui en est fait. Les photos suivantes sont prises dans une sorte de thé dansant, à l'esthétique d'une modernité dépassée, pour couples d'un certain âge. L'évolution de la vie en famille qui mélait autrefois traditionnellement trois générations est évoquée à travers les photos de familles vivant dans un quartier des années 80 destiné à être remplacé par de hauts buildings et un bidonville où se retrouvent certaines personnes agées abandonnées sans ressources. Un espace central est dédié aux clichés pris lors de la visite d'un organisme qui propose à des jeunes gens de se préparer à la mort pour mieux se battre dans la vie, en les enfermant dans des cercueils. Sur les murs extérieurs de cet espace sont affichés les photos du pont des suicidés où des messages destinés à remonter le moral des suicidaires sont affichés. 

Ces photos de Françoise Hugier sont plus intrigantes qu'esthétiquement emballantes même si on remarque de beaux portraits. Les récits précis qui accompagnent chaque série éclairent de façon édifiante les oeuvres. Il ressort de cette exposition une impression étrange que la Corée du Sud n'est peuplée que d'enfants de tous âges fonctionnant comme des machines, à la fois manipulés et complices d'un monde-monstre particulièrement effrayant.

PS : Françoise Hugier accueille au sein de son exposition les photos prises dans le métro de Séoul par Julien Falsimagne. On y voit la quasi totalité des voyageurs plongés dans leur smartphone.

Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier
Photos de Florence Hugier

Photos de Florence Hugier

Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 18:26

Il ne nous est pas souvent donné l'occasion de découvrir plusieurs peintres Américains en un seul et même lieu. L'Orangerie nous offre ainsi un cadeau unique en présentant une cinquantaine de tableaux réalisés dans les années 30-40, prêtés par l'Art Institut of Chicago (organisateur de l'exposition), le Whitney Museum et le MoMA. Alors que l'Amérique suffoque sous la récession, les peintres expriment à travers leur art la détresse du pays et les inégalités qui y régnent. On retrouve, pour les plus connus, deux oeuvres d'Edward Hopper (auquel le Grand Palais avait consacré une impressionnante rétrospective en 2012), une oeuvre de Pollock qui clôt l'exposition et au moins cinq tableaux de Grant Wood, dont le célèbre American Gothic exposé pour la première fois en Europe. Les autres artistes sont, entre autres, Charles Sheeler, Oswaldo Louis Guglielmi, Aaron Douglas, Georgia O'Keefe, Doris Lee, Charles Demuth, Joe Jones, Morris Kantor, Reginald Marsh, Thomas Hart Benton...

A voir jusqu'au 30 janvier 2017

DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA

DIAPORAMA

Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 19:45

Cette belle rétrospectique présente une centaine de tableaux du fameux peintre belge. Le commissaire de l'exposition a choisi pour fil conducteur de son accrochage l'appétence de Magritte pour la philosophie. Mais pas de panique, l'exposition peut se visiter sans tenir compte de ce parti-pris d'autant plus que Magritte lui-même ne tenait pas à donner d'explication à ses oeuvres. On retrouve, accrochés sur les murs les tableaux les plus connus et familiers du grand public accompagnés par des oeuvres plus confidentielles, à qui n'est pas féru de l'oeuvre du peintre, telles L'Elipse ou La Moisson et la sculpture La Folie des grandeurs.

A voir jusqu'au 23 janvier 2017

DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA

DIAPORAMA

Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 16:00
Josef Sudek au Jeu de Paume

Le musée du Jeu de Paume présente 130 œuvres réalisées entre 1920 et 1976 par le photographe Tchèque. Le travail sur la lumière et la grande netteté des photos, même celles volontairement floues, impressionnent. La composition, si riche soit-elle, laisse la place à chaque élément qui se découpe parfaitement de l'ensemble. A voir jusqu'au 26 septembre.

DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA

DIAPORAMA

Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article
19 août 2016 5 19 /08 /août /2016 13:43
Grand 8, la Réserve Malakoff

Un entrepôt de 2 000 m², 50 artistes, 30 œuvres/installations et un superbe 8, voici en chiffres ce que l'association Inzouk Assoc vous propose. Installée dans un entrepôt destiné à être prochainement détruit, l'exposition Grand 8 présente des œuvres créées pour l'occasion. On y retrouve Philippe Hérard, Mosko, Jérôme Mesnager, Levalet, Shaka, Mademoiselle Maurice, Iza Zora, JBC, Jana & JS, Dose, Cyklop, 9e Concept, FKDL, Mr Lolo, Vinie, Reaone, Jibé P, Nosbé, Snez.... Une succession d'univers étranges et ludiques. A ne pas manquer.

Voir toutes les photos sur http://artstreetic.over-blog.com/

Jusqu'au 30 octobre 2016, au 7 rue Paul Bert à Malakoff (métro ligne 13 Malakoff plateau de Vanves)

Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article
14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 16:44
Jacques Chirac ou le dialogue des cultures au musée du quai Branly

Le musée du Quai Branly fête ses 10 ans et en profite pour rendre hommage à l'homme à l'origine de sa création : Jacques Chirac.

Cet hommage prend la forme d'un parcours biographique élogieux où sont contées, en 50 dates et sur des panneaux accompagnées de 3-4 photos, les inclinaisons humanistes et culturelles du Président de la République. A côté de chaque panneau sont exposées des œuvres issues de collections publiques ou privées internationales, sans que leur lien avec le parcours du grand homme ne soit clairement expliqué. Ce traitement réduit cette exposition à un "simple" éloge panégyrique, à réserver, donc, aux admirateurs de Jacques Chirac. Les amoureux des civilisations non occidentales, préféreront visiter les magnifiques collections permanentes. Une autre façon de rendre hommage à Jacques Chirac qui, contrairement aux apparences médiatiques, est toujours de ce monde.

DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA

DIAPORAMA

Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article
13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 16:20

L'association Ground Control et la SNCF nous invite cette année encore et jusqu'au 16 octobre a prendre possession du "dépôt Chapelle". Au 36 rue Ordener, des transats, un terrain de pétanque, des baby-foot, une garderie, un poulailler, des cours de gym, un glacier, des bars, des restaurants de cuisine du monde, de pizzas et de salades bio côtoient, sur 6000m², une vingtaine de locomotives spécialement venues de la Cité du train de Mulhouse (plus grand musée ferroviaire d'Europe). Dépaysant.

DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA

DIAPORAMA

Repost 0
Publié par zab - dans Exposition
commenter cet article