SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

2 janvier 2023 1 02 /01 /janvier /2023 23:15

En 2025, Ludo, lieutenant de police, rencontre, sur une scène de crime reconstituée en réalité virtuelle, Mélanie, sa femme, décédée en 1998.

Cette nouvelle série policière et de science-fiction s'aventure sur le terrain très glissant d'un "Retour vers le futur". Et s'en sort plutôt bien, sans trop se prendre les pieds dans le tapis. Si l'enquête policière a tendance à tourner en rond, les conséquences de la faille spatio-temporelles sont plutôt bien menées.

Faut-il tout faire pour annuler la tragédie du passé ?  Le bonheur présent dépend t-il de cette tragédie ? C'est sur ces questions que repose tout l'intérêt de la série. Ainsi, c'est la part romantique du récit qui captive. 

Du point de vue de la réalisation, le rendu est efficace. La série a bénéficié de la technologie du "Volume" basée sur un mur semi-circulaire de led sur lequel sont projetés les paysages.

Tomer Sisley, plus sobre qu'à l'accoutumée, Zineb Triki, déjà appréciée dans Le bureau des légendes, et Camille Claris sont parfaits.  

La série, sans être totalement géniale, atteint un niveau de qualité rare dans la production française.

A voir tous les lundis soirs sur France2 ou en replay et en intégralité sur France.tv et salto.

Partager cet article
Repost0

commentaires