SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 20:00
Séance de rattrapage ce week-end :
j'avais honteusement loupé le Truman Capote de Bennet Miller au cinéma, je n'ai pas loupé sa sortie en DVD.
Je ne connais pas grand chose de Truman et ne peux donc jugé de la fidélité du film au personnage et à son histoire.
Cependant, la composition de Philip Seymour Hoffman est particulièrement impressionnante.
Le personnage qu'il créé est celui d'un génie, irresistiblement antipathique. Entre prétention et auto-dérision, il demeure son propre sujet de prédilection même lorsqu'il enquête sur un crime odieux (l'autre sujet du film). L'intérêt qu'il porte au criminel ne tient que parce qu'il se retrouve en lui.
Le génie Truman créé en nous moults sentiments contradictoires tout au long du film. La composition exceptionnelle de Philip Seymour Hoffman en est pour beaucoup.
A voir absolument en VO.
Partager cet article
Repost0

commentaires