SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

20 janvier 2023 5 20 /01 /janvier /2023 22:35

 

En 4 épisodes - un inceste de palier 2000/2001, un réseau pédophile 2001, le meurtre de la petite fille belge 2002/2003, le procès 2004/2005 - représentant les étapes d'emballement de l'affaire, les réalisateurs content un des plus effarants ratages judiciaires.

Quatre des accusés à tort, Thierry Dausque, Daniel Legrand, Dominique Wiel et Alain Marécaux, témoignent du calvaire qu'ils ont vécu, dont la prison pendant plus de 3 ans pour certains, la perte de proches, des projets de vies qui s'écroulent... Deux enfants témoignent également, François-Xavier, fils d'Alain Marécaux, qui à la suite d'une audition mal interprétée a vu  son père écroué et sa famille explosée, et Jonathan Delay, victime de viol par ses parents, qui apporte un témoignage ambiguë mais qui rappelle qu'avec ce ratage, les vraies victimes, ont presqu' été oubliées. Les témoignages des avocats sont aussi très forts.

Ce documentaire, dans une mise en scène où la fiction et le réel cohabitent, comme un miroir à ce que fut cette incroyable affaire judiciaire parasitée par une forme de fantasmagorie, mêle astucieusement reconstitutions et témoignages. Il decrypte les rouages de la manipulation qu'une accusée mit en place, au jour le jour, sans réelle stratégie et qui emporta dans sa mythomanie le jeune juge d'instruction qui ne voulut pas passer à côté d'une affaire historique, ses complices placés sous emprise, ses victimes, la justice incapable d'accepter l'énormité de l'erreur, les médias qui s'emballerent...

Terrifiant.

A voir sur France 2 ou en replay sur France.tv

Partager cet article
Repost0

commentaires