SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 22:42

Dominique-Reymond---www.zabouille.over-blog.com.jpgDominique Reymond est une comédienne que l'on retrouve, souvent de façon inattendue, dans des seconds rôles majeurs au cinéma ou à la télévision. La force de sa présence, la précision et l'élégance de son jeu nous emportent instantanément. Le plaisir d'entendre sa voix sourde et douce, sa diction précise et posée, augmente un peu plus à chaque rendez-vous. Son sourire léger est inoubliable dans "Y aura t-il de la neige à Noël" dont elle interpréte le premier rôle de la mère aimante et admirable. Mais son jeu délicat a marqué bien d'autres films depuis 30 ans : "Drôle d'endroit pour une rencontre", "Baptême", " Betty", "Les destinées sentimentales", "L'heure zéro", "Bus Palladium", "Les adieux à la reine", "L'heure d'été", "Adieu Gary", "Populaire"... et dernièrement "Maestro".  A la télévision on l'a vu dans "Princesse Marie" avec Catherine Deneuve et chez Nina Companez. Elle est très présente au théâtre et sera à l'affiche de la nouvelle pièce de Yasmina Reza cet automne.

Une présence qui à elle seule justifie de voir la pièce.

Partager cet article

Repost0
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 21:51

Vincent Rottiers - www.zabouille.over-blog.comVincent Rottiers, à peine 28 ans, a déjà une trentaine de films à son actif. Avec son visage de jeune délinquant, plus paumé que vraiment méchant, il enchaine les rôles dans des films d'auteur réussis : "A l'origine", "Je suis heureux que ma mère soit vivante", "Avant l'aube"... Des films dans lesquels il était parfait en jeune adulte sur la tangente. Mais on a aussi pu le voir dans "Renoir" qui l'a sorti de cette adulescence tourmentée. Il y est toujours parfait et marquant. Vincent Rottiers est un beau comédien qui avec la patine du temps devrait accéder à un répertoire de plus en plus vaste.

Partager cet article

Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 19:44

Jerome-Kircher.jpgJérôme Kircher est un comédien français que l'on retrouve souvent à la télévision dans des seconds rôles clés que son talent met encore plus en lumière. Dans des téléfilms ou séries tels Les Revenants ou Clara Sheller. Au cinéma, ce sont des réalisateurs-auteurs, qui souvent ont un lien avec le théâtre (Benoit Jacquot, Christophe Honore ou Francois Ozon) qui font appel à lui. Car le théâtre est le principal terrain de jeu de Jérôme Kircher qui évolue sur les planches depuis une trentaine d'années. Spécialisé dans un théâtre exigeant, il a travaillé avec Patrice Chéreau, Jean-Pierre Vincent, Irina Brook, Alain Francon... Ses prestations sont d'une grande justesse.

Partager cet article

Repost0
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 14:18

Fanny-Ardant---www.zabouille.over-blog.com.jpgUne voix dans un souffle reconnaissable entre mille, un physique incomparable qu'habillent un sourire immense et de grands yeux noirs, Fanny Ardant incarne la passion comme personne. Passion amoureuse, exaltation, folie du désespoir. Elle a interpreté tant de grandes amoureuses depuis Les Dames de la Côte en 79 jusqu'aux Beaux Jours en 2013, qu'on ne peut l'imaginer autre. Truffaut, qui l'a aussi aimé hors écran, Alain Resnais et Nina Companeez lui ont donné ses rôles les plus marquants. Aujourd'hui encore, et sans doute pour toujours, elle porte une puissance romanesque qui emporte tout.

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 12:38

Celine-Sallette---www.zabouille.over-blog.com.jpgCéline Sallette est une comédienne française tout terrain. Théâtre, cinéma, télévision aucun support de jeu ne lui résiste.

Au théâtre, elle est mise en scène par Laurent Laffargue dans Shakespeare ou Bergman. Au cinéma, on l'avait aperçue dans "Marie-Antoinette" de Sofia Coppolla, "La chambre des morts" d'Alfred Lot et "Le grand alibi" de Bonitzer. Puis, elle nous a touché en prostituée dans "L'Apollonide" de Bertrand Bonnello. Depuis, sa présence nous a chaque fois interpellé. Ses interprétations, qu'elles soient de premier plan ou non, marquent toujours. Sa présence n'est jamais anecdotique. Les réalisateurs ne s'y trompent pas. Philippe Garrel, Jacques Audiard, Jean-Pierre Denis, Costa Gavras, Clint Eastwood, Valéria Bruni-Tedeschi, François Duperon, Cédric Kahn ont fait appel à elle. Prix Louis Lumière en 2012, elle est nommée la même année aux Césars et reçoit le Prix Romy Schneider en 2013.

A la télévision, elle tient un des premiers rôle dans "Les Revenants" certainement la série française la plus réussie depuis longtemps. Elle apparaît dans des téléfilms dont le remarqué "l'Ecole du pouvoir". Mais Céline Sallette c'est aussi une voix, celle d'Hélène Berr, par exemple, dans "Le journal d'Hélène Berr" documentaire réalisé par Jérôme Prieur qui ne serait sans doute pas aussi réussi sans cette belle interprétation.

Partager cet article

Repost0
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 22:38

maggie-smith.jpgMaggie Smith est sans doute une des plus grandes comédiennes britanniques en activité. Née en 1934, elle a passé une grande partie de sa carrière au théâtre notamment aux côtés de Laurence Olivier dans des mises en scène d'Orson Welles, d'Ingmar Bergman, de Zeffirelli... dans les pièces de Shakespeare, Oscar Wilde, Tchekhov mais aussi dans des comédies typiquement british. Mais pour la majorité des gens qui ne fréquentent pas les théâtres anglais ou canadiens, Maggie Smith est une parfaite actrice de cinéma. On a pu la voir, dans une filmographie, qui dénote un peu face à sa très sérieuse carrière théâtrale, faite de films aussi divers que Quartet, Indian Palace, Gosford Pari, Harry Potter, Sister Act, Chambre avec vue, Mort sur le Nil, leChoc des Titans, Hook, Un Thé avec Mussolini, Nannie mc Phee...

Depuis 4 ans déjà, Maggie Smith est aussi à la télévision Violet Crawley, la Comtesse douairière de la romanesque série Downton Abbey. Son personnage, qui bénéficie des meilleures répliques de la serie, est sans doute le plus piquant et le plus drôle. Elle interprète cette vieille dame sarcastique, soucieuse du respect de son aristocratie et imbibée de vieux principes avec une gourmandise évidente. Un régal !

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 21:18

Valerie-Benguigui-www.zabouille.over-blog.com.jpgDans des séries télé ou des films peu prestigieux, elle est la part d'humanité, celle qui nous accroche tout de même à l'histoire. Dans "Comme t'y es belle", dans des scènes qu'elle rend cultes, elle sauve le film du vite-vu, vite-oublié. Dans "La famille Wolberg", elle apporte la touche de subtilité, tout en fragilité qui fait qu'on marche dans cette drôle d'histoire. Dans "Les invités de mon père", elle joue à jeu égal au coté des deux monstres Lucchini et Viard. Dans "Le Prénom", elle est impériale dans un rôle complexe, suscitant simultanément rire et compassion. 

Le César qui lui a été remis en février dernier nous a réjoui et rendu heureux pour elle.

Valérie Benguigui est décédée lundi.  

Partager cet article

Repost0