SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 17:36

La Cité de l'Architecture et du Patrimoine accueille Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, lauréats 2008 du Grand Prix national de l'architecture*.

48 projets terminés, abandonnés ou en cours de réalisation sont présentés sur 36 écrans géants. Photos, schéma et explications rendent accessibles aux néophytes l’art de bâtir façon Lacaton et Vassal.

Les projets présentés parlent d’habitat individuel, de logements collectifs ou d’établissements publiques.

Mots d’ordre : optimiser voire démultiplier l’espace, transformer l’existant plutôt que de détruire dans le soucis constant du bien être des habitants et usagers et le respect de l'environnement. Une approche de l'architecture qui me réconcilie avec les architectes.

 

* Scénographie : Anne Lacaton, Jean-Philippe Vassal et Emmanuelle Delage

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 13:56

Jusqu'au 14 septembre, la MEP propose une rétrospective du travail d'Annie Leibovitch.
Photographe Américaine, elle est l'auteur pour Vanity Fair, Vogue et Rolling Stone... de célèbres portraits de personnalités dont par exemple la fameuse photo de Demi Moore enceinte. Présentés en grand format, ces portraits côtoient de trop rares clichés pris au JO de 1996, au Rwanda pendant le génocide et en ex-Yougoslavie. Ces oeuvres professionnelles sont accompagnées de photos privées, petits formats, souvenirs de voyages, de son père mourant, de ses enfants et de sa compagne, l'écrivain Susan Sontag, malade et agonisante.


Si les portraits accrochent le regard et séduisent, si les clichés d'actualité marquent, l'insertion des photos privées accrochées sans logique particulière, ni thématique, ni chronologie, ne touchent pas et intéressent peu.
Ainsi, impossible de faire le lien entre les étapes de la vie privée d'Annie Leibovitch et l'évolution de son travail artistique. Quel intérêt porter à ces photos qui ne disent finalement rien du travail de l'artiste ?


Partager cet article
Repost0
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 11:32

Le Musée Maillol accueille 35 artistes contemporains chinois et nous propose ainsi un panorama des tendances artistiques chinoises de ces 30 dernières années.
Beaucoup de peintures et de photos. Une salle vidéos dans laquelle vous pouvez prendre le temps de vous arrêter notamment pour un film intrigant dont le personnage principal est interprété par une poupée gonflable...
Peu d'installation et de sculpture.

Atteinte aux droits de l’homme, absence de toute individualité, mutations de la chine entre communisme et société de consommation, l'exode des paysans vers les mégapoles… les œuvres témoignent des difficultés de vivre en Chine. Les œuvres bien que moderne sont très marquées par les traditions chinoises. La revendication d’une expression personnelle qui veut trouver sa place dans un pays dont la richesse de l'Histoire ne saurait être oubliée.



Partager cet article
Repost0
28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 16:11
39, avenue George V, trompe oeil

Au 39 de l'avenue George V, un immeuble en rénovation est recouvert d'une bâche qui lui donne une allure étrange, proche de celle des montres molles de Salvadore Dali. Cette bâche de 2500 m² a été réalisée par la société Athem à partir d'une photo de l'immeuble. Pierre Delavie a modifiée la photo par ordinateur lui donnant ces courbes étonnantes. Sur la bâche des corniches en polystyrène ont été ajoutées pour accentuer l'effet de relief. Impressionnant.

DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA

DIAPORAMA

Partager cet article
Repost0
14 mai 2006 7 14 /05 /mai /2006 20:13

Ce week-end ont lieu les Journées Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes de Belleville. Débutées vendredi, elles se refermeront lundi 15.

L'occasion de (re)découvrir que Belleville regorge d'artistes :126 ateliers participent à ces journées. Peintres, sculpteurs, vidéastes proposent de découvrir et/ ou acquérir leurs oeuvres. Il y a de très belles surprises et les tentations sont nombreuses mais vous ne trouverez pas grand chose d'intéressant à moins de 300 euros. Ces Journées sont aussi l'occasion de découvrir des espaces immenses ex-terrains vagues, anciennes usines ou bâtiments administratifs entièrement dédiés à la création, des maisons au jardin luxuriant, des lofts de rêve, mais aussi des maisons miniatures astucieusement aménagée et des immeubles en fin de vie squattés.

L'occasion pour l' AAB d'inviter des artistes étrangers (Norvégiens, Allemands, Brésiliens, Vietnamiens) qui proposent des oeuvres impressionnantes comme cette sculpture de popcorn (de Vigdis Storskeen)

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2006 7 19 /03 /mars /2006 16:34

Petite visite ce matin à Art Paris qui se tient cette année sous la verrière du Grand Palais.

 


108 galeries françaises et étrangères d'art moderne et contemporain s'exposent sur 5000m². On y retrouve les grosses vedettes de l'Art Moderne et des moins ou pas connus. La peinture domine en nombre mais la photographie est très présente. Un parcours est dédié aux sculptures.
 

Quelques oeuvres aussi variées qu'intéressantes :

Peinture de Richard Estes - 1998

 

 

 

 

 

 

 

 


L'ennemi intérieur d' Arman - 1995

 

 

 

 

 

 

 

 


 Marylin Monroe en photomosaïque (composée de multiples photos de Marylin) par Robert Silvers.

 

 

 

 

 

 

 
"Chaise en lévitation" de Philippe Ramette 

 

 

 

 

 



 

"Las Vegas" de Heimer Meyer.

Partager cet article
Repost0
17 mars 2006 5 17 /03 /mars /2006 17:42

Chaque fois que je vois les "oeuvres" de Ben (MAM de Paris, MAM de Nice, mon papetier...), je pense à cette affiche qu'il a réalisé :


Comme quoi, c'est encore lui

qui parle le mieux de son travail.
















 

Partager cet article
Repost0
16 mars 2006 4 16 /03 /mars /2006 23:25

Le musée fait la part belle à Niki de Saint Phalle, Jean Tiguely, Yves Klein, Christo et Robert Malaval. Une salle est dédiée au Pop Art, une autre à l'école niçoise (dont est issu Ben). 
Quelques oeuvres remarquées : "Sin Titulo 39" de Suzy Gomez (1996)
Il s'agit d'une photo agrandie (240 x 180 cm) et reportée sur bois et retravaillée à la peinture.

Ainsi que "meutre" de Jacques Monory (
Huile sur toile et miroir avec impact de balle.)

  

L'exposition temporaire du moment concerne Jean-Pierre Raynaud (le pot de fleur doré devant Beaubourg c'est lui). Avec des oeuvres du genre de celle-ci, un autoportrait (photo reproduite sur carrelage blanc)

 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2006 6 04 /03 /mars /2006 17:26

L'espace 315 du Centre Pompidou accueille les oeuvres de Marc Desgrandchamps. Petite exposition donc de 11 ou 12 très grandes toiles récentes.
Le style de Desgrandschamps? Du figuratif défiguré?
Les toiles représentent des sujets non finis, sans contour ferme sur lesquels la peinture bave ou dégouline donnant à ses tableaux l'air de fondre. L'utilisation de surimpressions, de transparence fait de ses toiles des peintures fantômes.
Très présent un bleu fort semble vouloir envahir toutes les toiles et en prendre possession. Est-ce lui qui accentue la profondeur de champs de ces tableaux qui se composent comme des scènes de cinéma ?

Partager cet article
Repost0
24 février 2006 5 24 /02 /février /2006 15:53

La Maison Européenne de la photographie présente, jusqu'au 6 mars, une exposition rétrospective intégrale de l'oeuvre de Bernard Faucon, photographe-metteur en scène.

Les oeuvres présentées ont été réalisées entre 1976 et 1995 et sont réparties en 6 thèmes - étapes dans le travail de Faucon. Des oeuvres étranges et poétiques, odes au monde de l’enfance dont les mises en scène originales créent une ambiance enchanteresse, ambiance accentuée par un travail particulier sur la lumière. Les séries sont présentées par ordre chronologique.  

La visite commmence par « Les grandes  vacances », qui met en scène des mannequins de cire, très  années 50, auxquels sont  parfois associés des enfants  bien réels. Ils sont souvent  photographiés dans la campagne sans doute Provençale où est né Bernard Faucon. La nostalgie transpire de chaque cliché et nous renvoie à nos souvenirs d’enfance (et parfois, dans un autre genre, aux images de propagande de l'ex-union soviétique ou encore aux fameux Thunderbirds).

Sur les thèmes suivants, les mannequins ont disparus. "Evolution probable du temps" met notament en scène le feu dans des décors naturels. Ce qui crée là aussi une ambiance féerique.  

Dans la série « les chambres », une lumière très blanche ou au contraire d’or crée une ambiance mystique que l’on peut retrouver dans le thème « Idoles et sacrifices » où l’on voit aussi des portraits de jeunes garçons nus qui semblent un peu ambigus.

La série « Les écritures » met en scène des pensées sculptées en bois et peintes à la peinture réfléchissante. Ces lettres sont déposées dans un décor naturel. Le flash déclenché au moment de la prise de la photo fait apparaître les lettres. Une série moins convaincante surtout pour la faiblesse des messages qu'elles portent.

L’idée des phrases est reprise dans la dernière série « La fin de l’image » qui mettra fin définitivement à son travail de photographe. Elles sont ici inscrites à même la peau et photographiées en gros plan mettant en évidence le grain de l’épiderme.

Le point final de l’expo est laissé au projet sur lequel travaille aujourd’hui Bernard Faucon qu’il nomme "Le plus beau jour de ma jeunesse". Il propose depuis 1999 à des jeunes du monde entier de se photographier eux-mêmes.

Si vous souhaitez découvrir dès à présent le travail de Bernard Faucon, vous trouverez ses oeuvres sur son site (dont sont issues les photos présentées ici) :

www.bernardfaucon.net

 

 

Bernard Faucon à la MEP
Bernard Faucon à la MEP
Bernard Faucon à la MEP
Bernard Faucon à la MEP
Bernard Faucon à la MEP
Bernard Faucon à la MEP
Bernard Faucon à la MEP
Bernard Faucon à la MEP
Bernard Faucon à la MEP
Bernard Faucon à la MEP
Bernard Faucon à la MEP
Bernard Faucon à la MEP
Bernard Faucon à la MEP
Partager cet article
Repost0
18 février 2006 6 18 /02 /février /2006 22:45

 


par Bernard Rancillac - 1974  
Musée d'art moderne de Paris
 

 

 


Une des oeuvres figurant dans la collection permanente du musée d'art moderne de Paris qui vient de rouvrir ses portes après travaux.
Des oeuvres essentiellement françaises du XXième siècle et d'art contemporain. 

 

Partager cet article
Repost0