SansCrierArt : Aperçu critique de l'actualité culturelle. Comptes-rendus d'expositions, de pièces de théâtre, de films et de tous autres évènements culturels.

Rechercher

Rubriques

9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 15:35
La Tête Haute d'Emmanuelle Bercot

Malony entre pour la première fois dans le bureau de la juge à l'age de 6 ans. Jusqu'à l'âge de 18 ans, il y viendra régulièrement pour y être "recadré".

Dans cette histoire de gamin perdu dans un vide intellectuel, social et affectif, Rod Paradot et Sara Forestier sont particulièrement impressionnants. Emmanuelle Bercot s'applique à être au plus près du réel jusqu'à créer une certaine lassitude face aux vicissitudes de son jeune héros. Les plus pessimistes verront dans le final choisi un éternel recommencement des plus décourageants... les plus optimistes, un hymne à la vie.

Si La Tête Haute n'est pas le film coup de cœur attendu, il faut saluer la grâce du travail d'Emmanuelle Bercot, réalisatrice et comédienne engagée.

Date de sortie en salle : 13 mai 2015

Date de sortie en DVD : 30 septembre 2015

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 15:04
Ciel ! mon placard au théâtre du Rond Point

Dada se réjouit de passer sa plus belle robe pour assister à l'inauguration des Nouvelles Galeries avec son époux lorsque celui-ci reçoit un télégramme l'obligeant à se rendre immédiatement à Rome.

Dés cette introduction, la loufoquerie et le rire sont présents. Puis, aussitôt, l'histoire part en vrac, dans une série de saynetes où seule la folie à sa place dans une parodie de pièce de boulevard de très bas de gamme. On comprend alors que le principe de la pièce est de s'épanouir dans un délire total. Mais le délire ne pouvant prendre force et intérêt que sur une base bien structurée, il se transforme ici très vite en n'importe quoi. Et une heure trente de n'importe quoi, c'est long, très long et ce d'autant plus que la distribution est très inégale. Nicole Génovèse (l'auteur), excellente dans le rôle de Dada, ainsi que Marion Gomar en cantatrice finlandaise (une des belles idées de la pièce avec le placard central et quelques qualificatifs très inventifs) nous rendent le temps moins long.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 21:56

Un couple (Romain Duris et Marina Fois), aux tendances sadomasochistes, et à la veille d'enterrer la mère du mari dont les cendres attendent sur le buffet, convie pour l'apéritif, leurs voisins (Gaspard Ulliel et Anaïs Demoustier), un jeune couple rangé, parents de deux enfants.

Les comédiens sont parfaits et se dépensent sans compter dans un jeu très physique. Marina Fois et Romain Duris interprétant des personnages borderline, et donc plus spectaculaires, impressionnent particulièrement. Ils bénéficient aussi, ainsi que Gaspard Ulliel, très bien, d'un monologue décapant tandis qu'Anais Demoustier, dont l'on connaissait déjà les qualités de comédienne, pousse la chansonnette avec talent. La mise en scène de Martial Di Fonzo Bo est élégante et suffisamment imaginative pour nous faire digérer les 1h40 de cette pièce de Lars Noren, qui, si elle offre quelques belles réparties, porte sous une forme outrancière un propos éculé : les femmes (mère ou épouse infantilisante) sont castratrices et les hommes violents ; thèmes de prédilections de l'auteur que l'on retrouvait avec plus de plaisir dans "La Veillée". On gardera donc seulement le souvenir de ce beau quatuor évoluant dans une belle chorégraphie et un bel écrin, ce qui n'est déjà pas si mal.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 21:22

Le nouveau film de Yann Arthus Bertrand est une oeuvre étrange dont on ne comprend pas très bien ce qu' elle est censée nous dire.

Le film alterne images magnifiques du monde et récits de personnes de différentes origines. Comme si YAB avait mixé les images de son film "Home" et les témoignages de "6 milliards d'autres". Mais alors que "6 milliards..." était organisé autour d'une structure qui lui donnait tout son sens, "Human" nous sert en vrac des images, d'on ne sait où, prises d'hélicoptère et des témoins non identifiés, dans un sorte de zapping géant. Face à cet anonymat généralisé et à ces paysages de cartes postales, difficile de ressentir un intérêt et une empathie sincère, c'est à dire autre qu'une émotion réflexe créé par les musiques ou les larmes versées par les témoins.

Dans "Human", tout est désincarné, ce qui, compte tenu du sujet que sous-tend le titre, est un peu incongru. Dommage.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 20:40
Tom à la ferme de Xavier Dolan

Tom, jeune publicitaire de Montréal , se rend aux obsèques de Guillaume son petit ami. Il est hébergé dans la ferme familiale tenue par Agathe la mère, déjà endeuillée par la mort de son mari, et Francis le frère pervers et brutal.

Avec ce thriller psychologique, Xavier Dolan surprend encore. Il dépeint avec dextérité l'angoisse,, l'emprise qui naît et la folie qui gagne petit à petit tous les protagonistes. Intriguant.

Date de sortie en salle : 16 avril 2014

Date de sortie en DVD : 1 septembre 2015

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 19:57
Lille 3000 - Renaissance : Météoros de Lucy et Jorge Orta

Dans le cadre des festivités de Lille 3000, la gare Lille Flandres accueille cinq nuages de Lucy et Jorge Orta. Deux de ces nuages ont déjà été exposés à la gare de St Pancras à Londres an 2013 Les deux sculpteurs ont spécialement créé trois nouvelles œuvres pour Lille Renaissance.

Ces nuages suspendus devant les quais sont chevauchés par des personnages paisibles ou aux postures acrobatiques. Ils ont pour mission d'apporter bien être et rêverie aux voyageurs. Poétique.

Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama

Diaporama

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 19:52
Lille 3000 - Renaissance : 12 totems

Tous les trois ans, depuis 2004, année où la ville fut capitale Européenne de la culture, Lille se lance dans les festivités de "Lille 3000". Après "Bombayser" en 2006, "XXL" en 2009 et "Fantastic" en 2012, le thème de cette année est "la renaissance" celle des villes et des territoires. Les festivités ont débuté le week-end dernier par le défilé de chars venus tout droit de Rio. Jusqu'à janvier, sur la Rambla - la rue Faidherbe -, sont installés douze totems issus du carnaval de Rio et conçus par Fabio Ricardo, directeur artistique de la « Samba Grande Rio », l’une des douze écoles de Samba de Rio. Etonnant.

Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama

Diaporama

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2015 7 20 /09 /septembre /2015 16:19
Le talent de mes amis d'Alex Lutz

Alex et Jeff, amis depuis le lycée et collègues de bureau, voient leur amitié mise à mal lorsque Thibault, un ami d'enfance d'Alex réapparaît.

Alex Lutz est un grand comédien, ses sketchs à la télévision et au théâtre tapent juste. Aussi, nous oublierons vite cette comédie pas drôle et un brin moralisatrice, qui flirte trop souvent avec le ridicule.

Date de sortie en salle : 6 mai 2015

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 16:13
Anaïs Demoustier

C'est en 2003, alors qu'elle a juste 16 ans, qu'on découvre Anaïs Demoustier au cinéma, aux cotés d'Isabelle Huppert devant la caméra d'Haeneke. Des parrains prestigieux qui lui ont porté chance puisque depuis, la comédienne enchaîne les films dont certains ont marqués le cinéma français ces dix dernières années : "La Belle Personne" de Christophe Honoré, "Belle épine" de Rebecca Zlotowski, "Les Neiges du Kilimandjaro" de Robert Guediguian, "Quai d'Orsay" de Bertrand Tavernier, "Bird People" de Pascale Ferran, "Une Nouvelle Amie" de François Ozon, "À trois on y va" de Jérôme Bonnell, "Caprice" d'Emmanuel Mouret...

Sous ses airs d'oiseaux tombé du nid, apparaît chaque fois une comédienne précise, délicate, à la présence marquante. A milles lieux d'une fadeur que sa fraîcheur et son élégance feraient craindre. Nommée à deux reprises aux Césars et une fois aux Molières, elle a reçu le Prix Romy Schneider en 2011.

Elle est actuellement, et jusqu'au 11 octobre, au théâtre du Rond Point dans "Démons" aux côtés de Marina Foïs, Romain Duris et Gadpar Ulliel.

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2015 5 11 /09 /septembre /2015 21:17
Vie sauvage de Cédric Kahn

En 1998, Xavier Fortin s'enfuit avec ses deux fils de 6 et 8 ans alors qu'il en a la garde pour quelques jours. Ils vivront dans une vie nomade et marginale pendant 11 ans jusqu'à ce que la police les retrouve.

Cédric Kahn retrace dans Vie sauvage ces 11 ans de clandestinité passées dans les forêts et la montagne, de caravanes en communautés, à élever chèvres et poules.

La distribution est parfaite. Mathieu Kassovitz et Céline Sallette comme toujours, mais également les enfants et adolescents, sont très justes dans des sentiments ambivalents. Si le film touche c'est que Kahn ne prend jamais vraiment partie. Car dans cette histoire où s'affrontent la détresse d'une mère et celle d'un père, il n'y a rien de manichéen. On alterne donc entre sympathie et aversion pour ce père hors la loi. Un exercice casse gueule parfaitement réussi.

Date de sortie en salle : 29 octobre 2014

Date de sortie en DVD : 11 mars 2015

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 10:58

 

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 20:27
Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan

En Anatolie, Aydin, comédien à la retraite, tient avec sa sœur et sa femme l'hôtel familial. La solitude et la rudesse de l'hiver favorisent l'expression des rancœurs

Égocentrique, dépourvu de compassion, lâche et globalement misanthrope, Aydin n'est pas sympathique. Sa sœur ne l'est pas davantage et on se demande pourquoi sa jeune épouse ne fuit pas cette maison perdue au milieu de nulle part et si mal fréquentée. Les personnages même secondaires sont particulièrement bien dessinés et interprétés. Les scènes tournées au cœur d'une nature et de maisons troglodytes magnifiques sont superbes. La lumière des scènes intérieures magnifient l'image. Les séquences de "lutte des classes" touchent et globalement, l'étude des comportements de chacun interpelle. Mais les scènes de vidage de sac semblent interminables, un peu à l'image du film. 3h16 c'est, ici aussi, bien trop long.

Date de sortie en salle : 6 août 2014

Date de sortie en DVD : 10 décembre 2014

Partager cet article
Repost0
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 17:44
Vincent n'a pas d'écailles de Thomas Salvador

Vincent, un jeune homme apparemment sans histoire, voit ses forces décuplées au contact de l'eau.

C​ette histoire d'homme ordinaire aux pouvoirs extraordinaires séduit par son traitement particulièrement original. Thomas Salvador situe son héros dans des situations d'un réalisme quotidien. Il n'est ici aucunement question de sauver le monde mais de vivre et fuir en se servant de cette étrange qualité.

​Une belle proposition d'une complexe simplicité parfaitement maîtrisée.

Date de sortie en salle : 18 février 2015

Date de sortie en DVD : 24 juin 2015

Partager cet article
Repost0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 21:38
Dheepan de Jacques Audiard

Dheepan, Yalini et Lllayaal, Sri Lankais Tamoul, fuient la guerre civile pour la France. Ils se font passer pour une famille afin d'obtenir plus facilement le statut de réfugiés.

L'histoire de ces trois réfugiés, de plus, faux couple et faux parents, qui essayent de s'en sortir et de s'adapter dans une vie et une culture totalement éloignée de la leur, est délicatement racontée. Les comédiens sont excellents (dont Vincent Rottiers toujours très juste), les portraits bien dessinés, la mise en scène soignée. Ce qui cloche à mi-parcours, et de plus en plus, au fil du film c'est la somme d'invraisemblances que crée le contexte outré de banlieue, véritable zone de non droit, désertée par ses habitants et dirigée par les dealers. On ne comprend pas très bien pourquoi Audiard s'éloigne de ce qui nous semblait être un sujet (les réfugiés en Europe) suffisamment complexe pour ne pas avoir à en rajouter. Le film perd toute finesse pour devenir un fourre-tout violent et informe avec une fin, une fois de plus chez Audiard, ridicule et discutable sur le fond. Au final, on ne voit pas très bien ce qu'il veut nous dire.

Partager cet article
Repost0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 14:56
En équilibre de. Denis Dercours

Marc, cascadeur et dresseur de chevaux, devient paraplégique à la suite d'un accident de tournage.

Albert Dupontel et Cécile de France jouent très bien la pauvre partition dont ils disposent. Les images sont belles dans une mise en scène convenue. Le scénario manque de rythme et le peu d'intention qu'il porte est cousu de fil blanc. Sans intérêt.

​Date de sortie en sale : 15 avril 2015

Date de sortie en DVD : 25 août 2015

Partager cet article
Repost0
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 21:23
Entre amis d'Olivier Baroux

Trois amis cinquantenaires et leurs compagnes louent un voilier pour une croisière vers la Corse.

Il est toujours très intriguant de voir des comédiens de ce niveau se perdre dans des films cumulant autant de faiblesses et de bêtises. Passée la surprise de voir Daniel Auteuil jouer si mal et ayant compris que l'histoire n'aurait que peu d'intérêt et de surprises, on se surprend à essayer d'identifier les motivations de ces comédiens : amitié pour le producteur, le scénariste, le réalisateur ? besoin d'argent ? lecture trompeuse du scénario ?...

Le mystère reste entier.

Date de sortie en salle : 22 avril 2015

Date de sortie en DVD : 26 août 2015

Partager cet article
Repost0
21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 16:55
À trois on y va de Jérôme Bonnell

Charlotte et Micha sont en couple depuis 4 ans. Bien qu' attachés l'un à l'autre, ils s'éprennent tous les deux secrètement de Mélodie. Ce trio amoureux offrent quelques scènes cocasses assez drôles et Bonnell parsème son film d'un romantisme charmant et plutôt inattendu. Mais ce qui soutient notre attention c'est surtout la grâce de ses trois interprètes : Sophie Verbeeck, Félix Moati et Anaïs Demoustier.

Date de sortie en salle : 25 mars 2015

Date de sortie en DVD : 5 août 2015

Partager cet article
Repost0
16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 17:17
Mission Impossible, Rogue Nation de Christopher McQuerrie

Le MI est dissout alors que Le Syndicat, organisation terroriste composée d'anciens agents secrets du monde entier, multiplie les attentats.

Le film dose intelligemment suspens, actions et humour. On dit que Tom Cruise a réalisé lui-même les cascades. Cela ajoute encore un peu de piment au visionnage. Bien foutu.

PS : on remarquera la troublante ressemblance de la nouvelle Ethan Hunt Girl, Rebecca Ferguson, avec Isabella Rosselini. L'effet "Suéde" peut-être.

Partager cet article
Repost0
15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 22:44
Mustang de Deniz Gamze Ergüven

De nos jours, dans un village turque, cinq sœurs créent le scandale en se baignant dans la mer avec des garçons de leur classe.

Le scénario ne surprend jamais vraiment et accuse quelques lenteurs qui nous pousseraient presqu’aux portes de l'ennui. Mais le film, bien que dramatique, renferme une vitalité et une fraîcheur qui nous emporte d'emblée. La mise en scène est vive et les cinq jeunes comédiennes émeuvent et amusent avec le même talent.

Partager cet article
Repost0
14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 22:37
Pitch Perfect 2 d'Elisabeth Banks

Les Barden Bellas, groupe de chanteuses a'capella de l'Université de Barden, championnes nationales de la discipline depuis 3 ans, se voient radiées du concours suite à un "incident technique" lors d'une prestation. Pour reconquérir leur statut de stars, elles se doivent de remporter les championnats du monde.

Il n'est pas nécessaire d'être fan ou même d'avoir vu Glee, Hit girl ou Pitch Perfect1 ou d'avoir moins de 18 ans pour s'amuser au visionnage de ce film. Le scénario est con-con, les morceaux musicaux lassants mais les comédiennes sont parfaites (à voir en VO bien sûr) et les dialogues, bien que très accès sur le pipi-caca, sont très drôles. Le clou du spectacle est assuré par un couple de commentateurs d'une férocité hilarante.

Partager cet article
Repost0
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 19:42

Asif Kapadia retrace la vie d'Amy Winehouse, chanteuse-auteur-compositrice de génie, morte à 27 ans.

Le souci de ces documentaires post mortem c'est qu'ils ont tendance à lorgner du côté des poubelles. Asif Kapadia n'y résiste pas et s'éternise sur les vidéos, photos et témoignages de la déchéance d'Amy. Le film donne l'impression, et ce en dépit des réjouissantes séquences de casting, studio et concerts, de passer plus de temps sur les souffrances de la jeune femme que sur son travail. L'artiste d'exception qu'était Amy Winehouse méritait un autre traitement : un documentaire au plus près de la musique et non des faits divers. Si la première partie du film enthousiasme c'est que les séquences laissent voir l'impertinence, l'humour, l'intelligence d'Amy Winehouse et son talent se découvrir. On ne sait pas très bien si l'émotion qui nous saisit dans la seconde partie naît de voir cette artiste souffrir ou de la voir, une fois encore, salie en public.

Partager cet article
Repost0
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 20:38
While We are Young de Noah Baumbach

Un couple de quarantenaires sort de son train train quotidien en adoptant le mode de vie "trop cool" de leurs nouveaux amis âgés de 25 ans.

Le flm manque trop de finesse pour faire rire ou émouvoir. Tout est caricatural, grotesque et affreusement bavard. L'ennui s'installe très vite et ne nous quitte plus.

Partager cet article
Repost0
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 23:27
Solveig Anspach

On avait retenu son nom, pourtant bien étrange, dés le visionnage de son premier film. En 1999, Haut les cœurs nous saisissait par sa mise en scène sans détour, son ton tendre mais pas mièvre, factuel sans froideur, sa distribution parfaite (Laurent Lucas, Karine Viard). Pour un premier film, avoir su conter cette histoire, qui était aussi la sienne, d'une jeune femme enceinte atteinte d'un cancer, avec une telle grâce c'était impressionnant. Puis, il y eu des documentaires et d'autres films avec souvent des destins de femme pour sujet. En janvier 2014, avec Lulu femme nue, elle retrouvait Karine Viard à qui elle offrait pour la seconde fois un très beau rôle de femme, entre douleurs et fantaisie. Bientôt, on pourra découvrir en salle son nouveau film, L'Effet aquatique dans la lignée de son Queen of Montreuil.

Solveig Anspach est décédée ce 7 août.

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 21:31
Voyage en Chine de Zoltán Mayer

Liliane part en Chine pour rapatrier le corps de son fils mort dans un accident.

Ce film est bercé par une langueur, entre douleur et douceur, qui nous guide pendant 1h30. Pas de scénario extraordinaire, pas d'histoire haletante. Tout réside dans la beauté des images, la caresse des sons (dont la musique de Dustin O'Halloran), la délicatesse de Yolande Moreau et des comédiennes chinoises. L'émotion naît calmement. Un joli voyage.

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 12:49

Zach King est un jeune vidéaste Américain qui poste des courtes vidéos aussi intrigantes que drôles sur You Tube et Vine.

Partager cet article
Repost0